• APPROCHE GLOBALE AUTISME

ELAINE HSIAO SPECIALISTE CALIFORNIE VENTRE/CERVEAU

Documents IMPORTANT / vidéo, articles, PDF sur le LIEN VENTRE/CERVEAU , GUT MICROBIOTA FOR HEALT

http://www.gutmicrobiotaforhealth.com/fr/interview-avec-elaine-hsiao-lintestin-est-souvent-nomme-le-deuxieme-cerveau-du-fait-quil-est-dote-de-son-propre-systeme-nerveux/

Tout est expliqué en vidéo qui est sous titré en français, sur les mécanismes du lien/VENTRE CERVEAU


https://www.gutmicrobiotaforhealth.com/fr/mieux-connaitre-la-serotonine-interview-avec-elaine-hsiao-specialiste-de-laxe-intestin-cerveau/

Ici elle développe son propos en expliquant notamment la sérotonine et l'axe ventre/cerveau


Ici dossier IMPORTANT explicatif sur l'AUTISME

https://www.gutmicrobiotaforhealth.com/wp-content/uploads/2015/03/02_Elaine-Hsiao_autism-disorder_FR.pdf


Document sur L'AUTISME

https://hsiao.science/static/pdf/Gastrointestinal_Issues_in_Autism_Spectrum.5.pdf

Conclusion:

La TSA est extrêmement hétérogène non seulement dans la présence et la sévérité de ses dispositifs comportementaux diagnostiques, mais également dans la présence et la sévérité d’un large éventail de comorbidités médicales. Les défis rencontrés pour identifier les causes sous-jacentes, les biomarqueurs moléculaires et les traitements spécifiques des TSA justifient la nécessité d’étudier des sous-classes bien définies d’individus autistes. Une prépondérance des preuves suggère qu’un sous-ensemble significatif de personnes autistes présentent des anomalies de GI peuvent contribuer aux manifestations cliniques de TSA - symptômes associés, y compris le comportement anormal, la dysregulation immunisée, et la dysfonction métabolique. Des études prospectives, basées sur la population, sont nécessaires pour déterminer la fréquence des symptômes gastro-intestinaux spécifiques dans l’autisme et pour étayer les preuves existantes que les conditions gastro-intestinales sont enrichies dans des sous-ensembles particuliers de personnes atteintes de TSA. D’autres études sur l’impact des facteurs de risque génétiques et environnementaux pour les TSA sur le développement et la fonction du tractus gastro-intestinal fourniront une meilleure compréhension d’une base moléculaire pour les COMORBIDITES MEDICALES observées chez les personnes autistes. En outre, l’examen de la façon dont les perturbations De Gi affectent le cerveau et le comportement dans les modèles animaux pour l’autisme peut révéler des cibles prometteuses pour le développement de diagnostics biomoléculaires et thérapeutiques pour les TSA.

Enfin, compte tenu de l’utilisation généralisée des REGIMES D'EXCLUSION, des PROBIOTIQUES et des traitements antibiotiques par les personnes autistes , une plus grande sous-exploitation du rôle sur le microbiote intestinal sur l’immunité, le métabolisme est nécessaire pour faciliter le l’établissement de lignes directrices appropriées pour le traitement de l’autisme, et de promouvoir le développement de thérapies nouvelles et traitables pour les TSA.


© 2019 by Approche globale de l'autisme

Ce site a pour vocation de diffuser des informations et ne saurait se substituer à un traitement médical.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now