J.ADAMS SUPPLEMENT MULTI VITAMINE OU B6 / AUTISME

Mis à jour : 28 janv. 2020

Étude pilote d'une dose modérée de multi vitamines/supplément minéral pour les enfants atteints de troubles du spectre autistique.


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15673999


Objectif:

Déterminer l'effet d'une dose modérée de multi vitamines/suppléments minéraux sur les enfants atteints de troubles du spectre autistique.

Conception:

Étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo de trois mois.

Sujets:

Vingt (20) enfants avec le désordre autistique de spectre, âges 3-8 ans.

Résultats:

Un questionnaire parental Global Impressions a révélé que le groupe de suppléments a rapporté des améliorations statistiquement significatives dans le sommeil et les problèmes gastro-intestinaux comparés au groupe de placebo. Une évaluation des niveaux de vitamine B(6) avant l'étude a constaté que les enfants autistes ont eu des niveaux sensiblement élevés de B6 comparés à un groupe témoin des enfants typiques (75% plus haut, p 0,0000001). Les niveaux de vitamine C ont été mesurés à la fin de l'étude, et le groupe de placebo a eu des niveaux qui étaient sensiblement au-dessous de la moyenne pour les enfants typiques, alors que le groupe de supplément a eu des niveaux presque-moyens.


Discussion:

La conclusion des niveaux élevés de vitamine B(6) est compatible aux rapports récents des niveaux bas de pyridoxal-5-phosphate et de basse activité de kinase pyridoxal (c.-à-d., pyridoxal est seulement mal converti en pyridoxal-5-phosphate, la forme enzymatiquement active). Ceci peut expliquer le besoin fonctionnel pour la supplémentation de vitamine B(6) de haut-dose dans beaucoup d'enfants et d'adultes avec l'autisme.


Autre lien de JAMES ADAMS

https://www.omicsonline.org/open-access/vitaminmineral-supplements-for-children-and-adults-with-autism-2376-1318.1000127.php?aid=40877


De nombreuses études ont démontré que les enfants et les adultes autistes ont souvent des problèmes nutritionnels et métaboliques, y compris des problèmes de méthylation, de glutathion, de stress oxydatif, de sulfation, de lithium, et plus encore. Notre recherche a démontré qu'un supplément de vitamine/minéral peut sensiblement améliorer ou même normaliser ces problèmes nutritionnels et métaboliques, et avoir comme conséquence des améliorations significatives des symptômes basés sur une grande, double-aveugle, étude contrôlée par placebo.

Nous recommandons que tous les enfants et les adultes atteints d'autisme envisagent un essai de 2-3 mois d'un supplément vitaminique/minéral conçu pour les personnes atteintes d'autisme qui est similaire à celui utilisé dans nos études. En commençant à une faible dose, et en l'augmentant graduellement, il y a un risque minimal d'effets indésirables, et beaucoup d'enfants et d'adultes sont susceptibles d'en bénéficier, parfois considérablement.




Posts récents

Voir tout

ARRIVEE AU COMITE SCIENTIFIQUE DE MICHEL NEUNLIST

Nous sommes fiers d'accueillir un nouveau chercheur dans notre comité scientifique. Michel Neunlist est Directeur de recherche INSERM. Il rejoint Sylvie rabot et Nicolas Glaichenhaus, nous avons beauc

PROFESSEUR ARZIMANOGLOU EXPLIQUE L'EPILEPSIE

Voici une vidéo explicative sur l'épilepsie avec le Professeur Arzimanoglou Alexis , Chef du service des explorations fonctionnelles Neuropédiatriques Lyon. Sont évoqués: les différentes épilepsies, p

SOINS SOMATIQUES ET AUTISME PAR JEAN PHILIPPE PIAT

Je partage cet article très intéressant et bien documenté comme toutes les pages de ce site. Particulièrement ce sujet qui m'intéresse, mais je suggère aux familles d'aller dans les autres sections ca

© 2019 by Approche globale de l'autisme

Ce site a pour vocation de diffuser des informations et ne saurait se substituer à un traitement médical.